Carnet de route de la TMV

 

Etape 1 : Haguenau - Bischwiller - Saverne.

22 juin 2015 · 

Tout a commencé à 09h00 quand l'équipe des Raideurs Fous a entrepris son périple vers le massif vosgien.

Le départ a eu lieu en direction de Haguenau afin d'aller à la rencontre des travailleurs de l’ESAT qui nous attendaient avec un verre de l’amitié. Puis nous avons tous ensemble repris le chemin de Bischwiller pour un déjeuner en commun au lycée André Maurois.

Chaque Raideur Fou a parrainé un cycliste du jour de l’ESAT durant ce trajet.

Après un repas très convivial, et sous les applaudissements nourris des collégiens, des enseignants et des parents, l’ensemble du groupe est reparti en direction de Saverne. Un arrêt au parc des sports de Haguenau a vu les cyclistes se saluer, les travailleurs de l’ESAT arrêtant là leur aventure du jour. Ils avaient bien pédalé. Merci à eux de nous avoir accompagnés. 

Les Raideurs Fous ont poursuivi leur route vers l’ouest.

Sous la responsabilité des hauts gradés de la troupe, nous avons continué notre voyage en parcourant les longues routes derrière El P (El Présidente = Jean-Michel Iltis, président des Raideurs Fous), très motivé !

Nous sommes partis à l’assaut des bosses du Kochersberg et avons marqué un arrêt intéressant à l’église romane de Hohatzenheim où l’on peut admirer une magnifique Piéta en bois du sculpteur Haguenauer.

Nous avons continué notre périple en longeant le canal de la Marne au Rhin jusqu’au centre-ville de Saverne ! Les 85 km parcourus depuis le début de l’étape nous ont quelque peu fatigués mais n’ont pas entamé le moral des troupes.

Et nous voilà enfin arrivés au superbe château des Rohan qui nous permettra de passer une bonne nuit….. enfin si le débriefing n'est pas trop long ! 

A suivre

Merci 

Ahmet, Maxime V. et Luc

 

Etape 2: Saverne - Wangenbourg - Floessplatz

23 juin 2015 · 

Aujourd'hui, les Raideurs Fous ont pu enfin découvrir ce qu'est la vraie Traversée du Massif Vosgien : des pentes à la fois descendantes et montantes. 

Tout a commencé dès le petit matin avec la première côte non loin du château du Haut-Barr qui a failli très mal se finir avec la spectaculaire chute d'Amélie... On vous rassure, elle va bien mais porte tout de même un plâtre au bras. Pendant que Sophie et Sébastien patientaient avec elle aux urgences de l’hôpital de Saverne, la troupe a pédalé vaillamment vers Obersteigen d’abord, pour rallier ensuite Wangenbourg.

La Mairie nous y avait mis la salle polyvalente à disposition pour un pique-nique royal préparé par la caravane. Une équipe de télévision est même venue nous filmer… les Raideurs Fous seront les vedettes d’un reportage destiné à vanter les charmes de la contrée de Wangenbourg. Bon d’accord, ce n’est pas une grande chaîne nationale, mais quel succès quand même !

C’est par des chemins pentus que nous avons quitté Wangenbourg et repris le tracé de la TMV. Ces reliefs se sont poursuivis tout au long de d’après-midi avec une grosse tendance aux dénivelées positives... fausse impression car, au grand étonnement de tous les cyclistes, force a été de constater que le Floessplatz, destination de l’étape, se situe à une altitude moindre que celle de Saverne…. Nous sommes donc plus descendus que montés !!!!

En guise de clin d’œil, Guy a explosé sa chaîne et crevé son pneu (c’est la première….) ; Francine en a profité pour casser son câble de frein au pire moment, complot ou simple accident... A suivre...

Et nous voilà tous au chaud dans un cadre magnifique… bouchées à la reine au menu… un vrai régal ! On se croirait en vacances avec un accueil pour l’hébergement très chaleureux.

Vive les 12 sortes de confitures du Climont au petit-déjeuner demain matin !

Grégoire, Maxime et Loïc

 

Etape 3:  Floessplatz - Rosheim - Mont Sainte Odile

24 juin 2015 · 

A tous nos supporters de cette semaine de Raid, 

Ce matin un réveil ensoleillé pour notre troupe de Raideurs Fous. Après un bon petit déjeuner, un début entre la boue et les cailloux… Ensuite notre peloton a gravi la montée de Grendelbruch sous les encouragements de notre supportrice Amélie. Il est vrai que la pauvre est privée de vélo depuis qu’elle a essayé d’avancer plus vite que lui. Sur les hauteurs de Grendelbruch, nous avons suivi la Route du Souvenir Français qui nous a menés au mémorial de la guerre 14/18. Après la traditionnelle séance photos, nous avons contourné en balcon Grendelbruch. Après quelques égarement géographiques de nos guides, nous avons parcouru la longue et cahotante descente vers Rosheim. 

La pause de midi se fit chez le chef Hubert Maetz dans son restaurant, Au Rosenmeer, à Rosheim. Toute la troupe remercie le papa d'Antoine pour l'invitation (vive les frites !! :)). 

Après cette petite pause bien méritée, nous avons repris notre route le nez levé vers le Mont Sainte Odile. Bonne surprise en cours de route : nous avons eu le privilège de visiter la demeure du fameux marqueteur Spindler... Après ce bel intermède culturel, nous avons fini cette belle journée, avec le soleil, par l'ascension du Mont St-Odile où nous allons passer une nuit de rêve dans une vraie chambre d'hôtel, le tout avec une vue à couper le souffle sur la plaine d’Alsace.

Gros bisous de tous les Raideurs Fous ! 

Merci de suivre notre aventure sur la TMV ! 

Séphora, Amélie et Mathilde

 

Etape 4: Mont Sainte Odile - Berstein - Sélestat

26 juin 2015 · 

Avec un jour de retard pour cause d'absence de connexion internet :([)

Nous avons entamé cette 4ème journée partant du Mont Sainte Odile par une première descente avant de rejoindre la TMV avec quelques passages techniques. Tout le monde s'en est sorti excepté notre cher ami Grégoire qui a essuyé une chute. Mais il est toujours aussi fou et reprendra la route. Pour midi nous avons pique-niqué près du château de Berstein où un délicieux repas nous attendait. Pour les raideurs la journée s'est terminée par une magnifique descente avant de rencontrer les travailleurs handicapés dans la vallée. Durant la rencontre des deux pelotons la joie et la bonne humeur étaient présente. Nous avons été ensuite escortés vers Sélestat accompagné de notre fidèle ami Isidore. M. Le maire nous attendait pour nous féliciter et nous lui avons remis le t-shirt officiel du raid. Pour finir nous sommes allés à l'ESAT qui nous avait gentiment invités autour d'un barbecue.

Antoine

 

Etape 5 (fin) : Sélestat - Schiltigheim - Bischwiller

27 juin 2015 · 

Retour sur Bischwiller via le lycée Aristide Briand de Schiltigheim où M. Arnoud, Proviseur, nous a accueilli pour le déjeuner. Du plat, du soleil et de la chaleur avec en point d'orgue, la rencontre avec les travailleurs handicapés de l'ESAT et la réception par le Maire de Bischwiller en présence de Mme Lutz, Proviseur adjoint du lycée André Maurois. L'étape finale d'un raid exceptionnel qui restera dans toutes les mémoires.

Merci aux photographes Guy, Seb, JM, Antoine, Ben et votre serviteur, le Raideur Flou.

Restez en ligne, bientôt les vidéos !